Auxiliaire de puériculture        Fiche métier

Comment devenir auxiliaire de puériculture ? Quelle formation suivre pour exercer ce métier ? Quels sont ses évolutions et son salaire ? Quelles qualités sont essentielles ? Découvrez tout sur ce métier !

 

pexels-photo-3875197

Qu’est-ce qu’un(e) auxiliaire de puériculture ?

L’auxiliaire de puériculture est chargé(e) de tout ce qui a trait aux soins de la petite enfance, que ce soit pour traiter des enfants malades ou prendre soin des enfants en bonne santé en l’absence de leurs parents. Voici une fiche métier répertoriant les caractéristiques de l’auxiliaire de puériculture.

photo-1477511614005-61bd8b91d218
pexels-photo-4947596

Les missions de l’auxiliaire de puériculture

L’auxiliaire de puériculture se charge directement du soin des enfants de 0 à 3-4 ans. Ainsi, une auxiliaire de puériculture est chargée de peser, mesurer, changer, faire la toilette et préparer les biberons des bébés, en crèche ou en maternité notamment.

Dans les centres de soins pour petits enfants et dans les hôpitaux, l’auxiliaire de puériculture assiste les médecins dans les consultations pratiquées sur les petits enfants. Elle aide dans l'administration des soins et des médicaments, s’occupe des dossiers et conseille les parents sur la manière d’administrer les soins à leurs enfants.

Dans le cas où l’enfant est en bonne santé, l’auxiliaire de puériculture peut conseiller les parents dans les soins quotidiens de leurs enfants.


Faites votre reconversion professionnelle, soyez sûre du choix de votre métier grâce à un bilan de compétences 100% pris en charge ! ➡️

Je change de métier !   

Devenir auxiliaire de puériculture demande des compétences et qualités particulières. Voici quelques exemples des qualités qui constituent le profil d’une auxiliaire de puériculture: 

  • Empathie et capacité d’écoute, pour répondre au mieux aux besoins des petits enfants. 
  • Une grande patience. En effet, les environnements liés à la petite enfance sont souvent bruyants, et répondre aux besoins de chaque enfant peut s’avérer éprouvant.
  • Savoir être rassurante et posséder de bonnes capacités de communication pour transmettre des informations aux parents. 
  • Faire preuve de rigueur dans le respect des règles d’hygiène et de sécurité. 

Si vous vous sentez faites pour cette profession, mais que vous doutez encore de son adéquation avec votre profil, vous pouvez vous adresser à Garance & moi pour effectuer un bilan de compétences professionnel pour femme. Vous commencerez par effectuer un bilan de compétences professionnelles en ligne avant de rencontrer l’une de nos 43 coachs carrière certifiées. Nous vous proposons un accompagnement sur 4 à 12 semaines selon vos besoins, que vous pouvez financer via votre CPF, ou par Pôle Emploi si vous êtes actuellement en recherche d’emploi.

pexels-photo-7499570
Agent Immobilier compétences

Pour devenir auxiliaire de puériculture, vous devez obtenir un DEAP (diplôme d’Etat d’auxiliaire de puériculture). Vous devrez alors suivre plus de 1435 heures d’enseignement théorique, en général dans un établissement appelé l’IFAP (Institut de formation d’auxiliaire de puériculture), sur 17 semaines. La formation devra se clôturer par un stage de 6 mois en institution pratiquant la puériculture, telle que les maternités ou les crèches. Il existe à ce jour une soixantaine d’IFAP en France. 

Pour être admise au sein d’une de ces écoles d’auxiliaire de puériculture, vous devez passer un test de culture générale, ou être titulaire d’un diplôme d’aide-soignante.

Le salaire de l’auxiliaire de puériculture est en général au SMIC, avec 1541 euros brut en moyenne par mois, primes comprises, pour une auxiliaire de puériculture en début de carrière.

Une auxiliaire de puériculture travaille généralement dans les maternités, crèches, ou n’importe quel endroit où l’on s’occupe de la petite enfance. Elle peut également travailler en centre médical, en hôpital dans le service de la petite enfance ou les CPMI (Centres de Protection Maternelle et Infantile).

Une auxiliaire de puériculture peut par la suite devenir assistante médicale. Après trois ans d’expérience professionnelle minimum en milieu hospitalier, une auxiliaire de puériculture peut intégrer un IFSI (Institut de formation en soins infirmiers) pour préparer le diplôme d’Etat infirmier ou le Diplôme d’Etat d’Educateur de Jeunes Enfants (DEEJE).

La profession est toujours très demandée car les structures d’accueil des enfants de moins de 6 ans sont toujours aussi nombreuses. De plus, nombreuses sont les familles dont les deux parents ont un emploi, ainsi que les familles monoparentales nécessitant une structure d’accueil qui emploie des auxiliaires de puériculture.

pexels-photo-8923952

Votre nouvelle vie commence ici.

Être écoutée, orientée, épanouie, ça commence quand pour vous ?

 

Je me lance